APS - ALGÉRIE

jeudi 31 mars 2016

Gourcuff annonce son départ à Raouraoua

Mandi : «Ce serait une mauvaise nouvelle pour nous» Claude Le Roy : «Je crois que Christian Gourcuff va quitter l’Algérie»

C’est le sujet d’actualité chez les Verts. Christian Gourcuff va-t-il poursuivre sa mission à la tête de la barre technique de l’EN ? Beaucoup de choses ont été dites à ce sujet. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, ni le Breton ni le président de la FAF ne se sont expliqués publiquement à ce sujet. Et pourtant, d’aucuns estiment qu’il est préférable dans l’intérêt de la sélection de connaître la position de chacun, afin d’être rassuré sur l’avenir de l’ancien driver de Lorient à la tête de la barre technique des Verts. Mais au train où vont les choses, tout porte à croire que Gourcuff ne serait pas très chaud à l’idée de rester en sélection. Son nom a été associé à plusieurs clubs français pour le prochain exercice sportif. Selon une source autorisée, Gourcuff aurait même annoncé son départ au président de la FAF, Raouraoua.

«Je ne vais pas terminer ma mission avec les Verts, je compte partir»
Selon nos indiscrétions, cela s’est passé lors du retour de la délégation algérienne d’Addis-Abeba vers Alger. Christian Gourcuff et Mohamed Raouraoua ont eu une longue discussion pour parler du match face à l’Éthiopie, mais aussi et surtout de l’avenir du Breton avec les Verts. À en croire une source autorisée, Gourcuff a annoncé son départ à Raouraoua en lui déclarant : «Je ne vais pas terminer ma mission à la tête de la barre technique de l’EN. Je compte partir.» Gourcuff aurait, selon la même source, pris sa décision de quitter l’EN depuis un certain temps déjà, lui qui serait très tenté de reprendre le travail avec un club dès l’été prochain.
Il a directement pris l’avion vers Paris
Autre fait qui pourrait être interprété comme un signe de son intention de quitter la sélection algérienne, c’est son départ prématuré hier vers Paris. Aussitôt de retour au pays, après le match retour disputé à Addis- Abeba face à l’Éthiopie, Gourcuff a directement pris le premier vol à destination de Paris. D’habitude, le Breton rejoignait d’abord le CTN de la FAF à Sidi Moussa, puis remettait son rapport de stage à la FAF, passait ensuite deux ou trois jours à Alger, avant de rentrer chez lui en France. Mais cette fois, Gourcuff s’est rendu à Paris, quelque heures seulement après son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediène d’Alger.
Raouraoua préfère temporiser, avant de prendre une décision
La question qui mérite d’être posée actuellement est de connaître la réaction du président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Selon une source autorisée, le premier responsable de la Fédé compte temporiser un peu, avant de prendre une décision finale. D’ailleurs Raouraoua, au moment où Gourcuff lui a annoncé son départ, aurait demandé à son interlocuteur de reporter les discussions jusqu’à leur prochaine rencontre. Les deux hommes devraient se voir dans les tout prochains jours, avant de trancher cette question.
Pas de technicien français pour lui succéder
Sous contrat avec les Verts jusqu’en 2018, Gourcuff attend désormais la réponse de Raouraoua. Si ce dernier accepte son départ, le Breton ne sera plus l’entraîneur des Verts. Dans le cas contraire, Gourcuff sera contraint de poursuivre sa mission avec les Verts jusqu’au prochain match des éliminatoires de la CAN face aux Seychelles. Pour sa part, Raouraoua aurait commencé à songer à l’après-Gourcuff. Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes éditions, le futur entraîneur des Verts ne sera pas un technicien français, mais un hispanophone.

Mandi : «Ce serait une mauvaise nouvelle pour nous»
Alors que Christian Gourcuff est annoncé sur le départ, le défenseur de l’EN, Aïssa Mandi, a réagi hier à cette information. Pour le buteur des Verts face à l’Ethiopie à Addis Abeba, le départ de Gourcuff serait une mauvaise nouvelle pour les joueurs. «On se retrouve vraiment dans le style de jeu qu’il veut donner à l’Algérie, donc ce serait une mauvaise nouvelle pour nous», a-t-il déclaré sur RMC. A l’instar de Mandi, les joueurs de l’EN avaient clairement affiché  leur soutien au sélectionneur national. Les joueurs avaient soutenu Gourcuff, mais ce dernier avait déjà pris sa décision de quitter son poste à l’issue du prochain match des Verts face aux Seychelles.

Claude Le Roy : «Je crois que Christian Gourcuff va quitter l’Algérie»
Restera, restera pas à la tête de la barre technique des Verts ? L’avenir de Christian Gourcuff avec les Verts continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le technicien français, Claude Le Roy, qui connaît bien le foot africain pour avoir dirigé plusieurs sélections africaines par le passé, a évoqué le sujet en affirmant que le Breton va quitter la sélection algérienne. «Je crois que Christian Gourcuff va quitter l’Algérie pour des raisons personnelles», a-t-il lâché sur le plateau de Talents d’Afrique sur Canal+.

Cela s’est passé à l’aéroport d’Addis-Abeba
Raouraoua et Gourcuff analysent le match face à l’Ethiopie
Durant la présence de la sélection nationale à l’aéroport d’Addis-Abeba, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a eu un tête-à-tête avec le sélectionneur national, Christian Gourcuff. La discussion n’a pas porté sur l’avenir du coach à la tête de la barre technique mais surtout sur le match contre la sélection éthiopienne et le résultat du match nul. Le président de la FAF s’est renseigné sur quelques points bien précis du match, alors que l’entraîneur national s’est montré disponible à apporter toutes les explications nécessaires. Avant de quitter l’aéroport de l’Ethiopie pour rallier Alger, les deux hommes ont convenu de tourner la page de ce match nul et de retenir plutôt un point positif qui est très important, à savoir le retour de la sélection nationale au score à chaque fois qu’elle était menée.
Le président de la FAF a rencontré quelques joueurs en aparté
Outre sa conversation avec le sélectionneur national qui a porté essentiellement sur le match de mardi soir face à l’Ethiopie, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, s’est également entretenu avec quelques joueurs afin de mieux comprendre ce qui s’est passé réellement sur la pelouse. Raouraoua s’attendait peut-être à une autre victoire sous l’ère Gourcuff, sachant qu’au match aller qui s’est joué vendredi dernier comptant pour la troisième journée, les coéquipiers de Slimani l’ont emporté par un score très large de sept buts à un.
IN LEBUTEUR.COM