jeudi 24 mars 2016

Equipe d'Algérie, Feghouli à gauche, Mahrez à droite, Brahimi avec Slimani


La sélection nationale a effectué hier matin une séance d’entraînement au Centre technique national de Sidi-Moussa. Une séance qui a vu Christian Gourcuff programmé des ateliers technico- tactiques, dans le but de préparer la rencontre de demain soir face à la sélection éthiopienne au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Sur le plan tactique, le technicien français a essayé plusieurs variantes en attaque. Selon nos informations, il a opéré un changement en attaque, en essayant Ryad Mahrez sur le flanc droit de l’attaque, Sofiane Feghouli à gauche et Yacine Brahimi au milieu, juste derrière l’attaquant de pointe, Islam Slimani. Le coach a opté pour ce schéma dans le but de le préparer pour le match contre l’Ethiopie.



Le coach veut révolutionner le jeu de l’EN
A travers ce changement, le Français a voulu révolutionner le jeu offensif des Verts. Après le match de la Tanzanie à Blida, Gourcuff a tiré beaucoup de renseignements. La prestation de haute facture de Ryad Mahrez sur le flanc droit ne l’a pas laissé indifférent. Tout comme Yacine Brahimi qui a joué derrière Slimani, mais qui débordait très souvent sur l’aile gauche. Le sélectionneur veut ainsi modifier le jeu de l’EN, mais on ignore si Sofiane Feghouli pourra s’adapter à ce positionnement.
Brahimi au milieu jusqu’à nouvel ordre
Ainsi, Yacine Brahimi a été maintenu au milieu de terrain comme un second attaquant afin de soutenir Islam Slimani. Selon nos informations, Gourcuff estime que le joueur du FC Porto est beaucoup plus à l’aise lorsqu’il est libre sur le terrain pour donner du tonus à l’attaque et faire des misères aux défenseurs, grâce à sa technique et sa rapidité. Mais Brahimi est maintenu au milieu juste derrière Slimani, jusqu’à nouvel ordre, puisque le sélectionneur pourrait opérer un changement aujourd’hui, à l’issue de la séance de travail de cet après-midi à Sidi Moussa.
Mahrez étincelant à droite
Ce qui est sûr, c’est que Ryad Mahrez jouera à droite de l’attaque des Verts. Suite à ses prestations étincelantes avec Leicester City en Premier League, Gourcuff avait décidé de l’aligner à droite lors des deux matchs face à la Tanzanie, à cause de l’absence du capitaine, Sofiane Feghouli. Ce dernier souffrait de blessure et a donc déclaré forfait. Et face à la Tanzanie à Blida ou même à Dar Es Salem, Mahrez a été vraiment excellent. Il a en effet fourni sa meilleure prestation en sélection depuis qu’il est dans le groupe. Cela a donné à réfléchir au driver qui mise sur lui à droite, pour rentabiliser ses services.
Feghouli n’a pas beaucoup joué à gauche
A gauche, le technicien de l’EN a essayé Sofiane Feghouli. Le capitaine des Verts a été donc soutenu par Faouzi Ghoulam afin de combiner les offensives des Fennecs lorsque la balle empreinte le flanc gauche. Mais une question reste posée : Feghouli pourra-t-il s’adapter à ce nouveau rôle. Habitué à jouer sur le flanc droit, le pensionnaire du FC Valence n’a pas beaucoup joué à gauche, ce qui veut dire qu’il pourrait rencontrer quelques difficultés sur le terrain.
Le sélectionneur pourrait inverser les rôles entre Feghouli et Brahimi
Selon une source proche de Gourcuff, ce dernier pourrait procéder lors de la séance d’entraînement d’aujourd’hui, à un nouveau changement. En effet, il pourrait changer le positionnement entre deux joueurs, à savoir Yacine Brahimi et Sofiane Feghouli. Dans le cas où ce dernier trouve des difficultés à s’y adapter, le driver le placera carrément derrière Islam Slimani et Yacine Brahimi à gauche. Ce dernier est habitué à jouer de côté et s’est toujours illustré, alors que Sofiane Feghouli a déjà évolué, lors du début du passage de Halilhodzic, derrière l’attaquant, avant d’être repositionné à droite. 
Décision cet après-midi
C’est cet après-midi que les choses seront tirées au clair pour le positionnement du quatuor de l’attaque. Islam Slimani est assuré de jouer en pointe et Ryad Mahrez sur le flanc droit. Le doute persiste entre Yacine Brahimi et Sofiane Feghouli. Mais selon toute vraisemblance, Gourcuff finira par positionner Brahimi à gauche et Feghouli au milieu, juste derrière Slimani.

La défense sera choisie aujourd’hui
Les Verts effectueront aujourd’hui une ultime séance d’exercices au Centre technique national de Sidi Moussa. Ce sera la séance la plus importante de ce stage, puisque Gourcuff a opté pour une mise en place tactique aujourd’hui, dans le but de choisir le onze qui va affronter l’Ethiopie lors de la première manche de demain soir au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Le programme de préparation du sélectionneur national a été complètement chamboulé lors de ce stage, à cause de l’arrivée en retard de certains joueurs. Cela l’a même obligé d’annuler le biquotidien de mardi au CTN. Mais malgré tout, la préparation se déroule le plus normalement du monde. Pour ce qui est de l’équipe type qui commencera le match de l’Ethiopie, le Français a déjà une idée sur la majorité des joueurs. Au milieu de terrain, Saphir Taïder sera associé à Walid Mesloub, alors que le quatuor Mahrez, Slimani, Feghouli et Brahimi évoluera en attaque. Le driver n’a toujours pas été fixé sur le quatuor défensif. Selon une source très proche du technicien breton, la décision finale sera prise aujourd’hui. La même source indique que Gourcuff a en tête deux variantes en défense. Il devra trancher.
Ça se précise pour Belkaroui-Medjani dans l’axe
La première composition en défense verra Faouzi Ghoulam sur le flanc gauche, Aïssa Mandi à droite, tandis que la charnière centrale avec le duo Carl Medjani-Hichem Belkaroui. Aïssa Mandi est en ballotage avec Mehdi Zeffane, puisque ce dernier n’a pas trop joué ces derniers temps. Dans l’axe, le sélectionneur est complètement satisfait des prestations de Hichem Belkaroui lors de la double confrontation face à la Tanzanie. Pour cela, il hésite à le mettre sur le banc de touche. Aussi, après avoir réussi à s’imposer au Nacional Madeira, Belkaroui est devenu un autre joueur, plus complet. Pour Carl Medjani, ce dernier est un élément clé dans l’échiquier de Gourcuff. La seconde variante est la titularisation de Mehdi Zeffane sur le flanc droit au lieu de Mandi. Dans ce cas là, la charnière centrale sera aussi maintenue avec le duo Medjani-Belkaroui.
Mandi risque de se retrouver sur le banc pour se préparer au retour
Selon une source bien informée, Christian Gourcuff songe à laisser Aïssa Mandi sur le banc de touche à l’occasion de la rencontre de l’Ethiopie de demain. En effet, il refuse de prendre le risque avec Mandi qui souffre d’une entorse au doigt qu’il a contractée lors du match de samedi en Ligue 1 entre Reims et Guingamp. Il y a donc de très fortes chances de voir Mandi commencer la partie en tant que remplaçant. L’entraîneur national songe à le laisser sur le banc de touche, afin qu’il soit mieux rétabli et d’être apte pour le match retour de mardi à Addis-Abeba.
Ghoulam intouchable à gauche
Dans tous les cas, Faouzi Ghoulam reste intouchable sur le flanc gauche de la défense. Parmi les quatre défenseurs, il est le seul à être irremplaçable pour le moment, à cause de son rendement et le fait qu’il n’y a toujours pas de doublure, au point où le sélectionneur national compte reconvertir Ramy Bensebaïni à gauche en cas de nécessité.
le buteur