mercredi 31 août 2016

J moins 1

Continuer à marcher même assis ou en rampant, ne pas espérer mais avancer même en reculant, juste pour repousser le destin dans ses ultimes retranchements. Renouveler l’assurance catastrophes naturelles de la maison parce que les sismologues prévoient encore des secousses. Pour ceux qui louent, trouver de l’argent pour payer un an d’avance au minimum en se disant que le propriétaire ne croit pas au futur parce que vous n’y croyez pas non plus, mais payez, l’argent n’est qu’une illusion, de même que les illusions ne sont que des réalités augmentées.
Ne pas aller à la banque pour vérifier l’état de son compte, c’est déprimant, mais l’avantage du pays anticapitaliste dans lequel on vit est que les découverts ne sont pas autorisés. Si donc vous avez zéro dinar sur votre compte, se dire que c’est toujours mieux que moins 1000 DA. Croire en Dieu, la patience, la réincarnation ou les mondes parallèles, la vie après la mort ou avant, le paradis sans Ouyahia ou avec lui mais dans un rôle neutre sans arrogance, il ne vous dira pas qu’il faut arrêter de manger des yaourts. Ne pas oublier de renouveler sa connexion internet, même si c’est l’une des plus chères du monde, elle permet quand même de voir ce qu’il se passe dans le monde, ailleurs, loin ou pas loin, chez soi ou chez les autres.
Se dire que la vie, à la fin, on va mourir comme des moutons et qu’à notre enterrement, il y aura peut-être du monde, ou pas, en tout cas un bon couscous pour les survivants. Ne pas croire les catastrophistes qui disent que c’est la fin du monde, c’est peut-être la leur ou la nôtre, mais la Terre a survécu à des cataclysmes beaucoup plus grands ; les cafards survivront à un hiver nucléaire, pas Belkhadem ni Tliba. «Zman kbir ou ittiye7», comme on dit, le temps est grand et fait tomber, la roue tourne, même pour ceux qui n’ont pas inventé la roue. Si tu tourne et tu sais tout ça, alors mon fils, tu seras prêt pour la rentrée, même si elle, elle n’est toujours pas prête pour toi.
 

Chawki Amari